Accumulez les trésors célestes

« O vous, croyants de Dieu ! Ne considérez pas votre petit nombre par rapport à la multitude des nations. Cinq grains de blé seront imprégnés de la bénédiction céleste tandis que mille tonnes d’ivraie n’auront aucun résultat ni effet. Un seul arbre productif contribuera à la vie de la société tandis que mille tonnes de forêts d’arbres sauvages ne porteront aucun fruit. La plaine est couverte de cailloux mais les pierres précieuses sont rares. Une seule perle vaut mieux que mille déserts de sable et en particulier cette perle inestimable qui est dotée de la bénédiction divine. Bientôt. des milliers de perles en naîtront. Quand cette perle s’associe aux cailloux et devient leur intime, ils sont eux aussi transformés en perles. »

« … ne prenez donc aucun repos, ne recherchez pas la quiétude, ne vous attachez pas aux richesses de ce monde éphémère: libérez-vous de tout attachement et efforcez-vous coeur et âme, de vous établir pleinement dans le royaume de Dieu. Accumulez les trésors célestes. Devenez de jour en jour plus éclairés. Approchez-vous de plus en plus près du seuil de l’unité. Devenez les manifestations des faveurs spirituelles et les aurores des lumières infinies ! »

« Quant aux enseignants, ils doivent se dépouiller complètement des vieux habits et se revêtir d’un vêtement nouveau. Selon les paroles du Christ. ils doivent atteindre l’état de reconnaissance, c’est-à-dire, alors qu’ils naquirent la première fois au sein de la mère, ils doivent maintenant renaître au sein du monde de la nature. Tout comme ils sont à présent inconscients des expériences du monde foetal, ils doivent aussi oublier complètement les imperfections du monde de la nature. Ils doivent être baptisés de l’eau de la vie, du feu de l’amour de Dieu et du souffle de l’Esprit-Saint, se satisfaire de peu de nourriture mais prendre une grande part au banquet céleste. Ils doivent se libérer de toute tentation et convoitise et être pleins d’esprit. Par l’effet de leur souffle pur, ils doivent changer la pierre en rubis étincelant et la coquille en perle. Tel le nuage des ondées printanières, ils doivent transformer le sol aride en roseraie et en verger. Ils doivent donner la vue aux aveugles et l’entendement aux sourds ; rallumer et embraser ceux qui sont éteints et ressusciter les morts. »
(Tablettes du Plan Divin, pp. 43-44 – Édition stencilée – Maison d’Editions Baha’ies – Bruxelles – 1974.)

FB June 27, 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *